Bilan orthophonique : objectifs, prix et rôles

Consulter un orthophoniste est une étape importante pour tout enfant qui présente des difficultés. Mais se lancer dans l’inconnu peut faire peur, surtout quand on ne sait pas à quoi s’attendre, alors à quoi sert un bilan orthophonique ?

 Bilan orthophonique. Un terme qui peut être bien vide de sens pour certains parents. Dans la majorité des cas, c’est l’école qui propose aux parents de consulter un médecin pour faire un premier bilan. En effet, un orthophoniste ne peut intervenir que sur prescription du médecin. Et si un orthophoniste s’avère nécessaire, alors les premières séances pourront commencer.

Comment se structurent les séances d’orthophonie ?

Hebdomadaires, les séances durent une trentaine de minutes. Mais il ne faut pas voir ce bilan comme quelque chose de grave, il s’agit plutôt d’une opportunité de rééducation.

Le terme « rééducation » est aussi un mot qui fait peur. Mais la rééducation consiste principalement à estimer les troubles d’apprentissage. L’orthophoniste réalisera une première séance pour estimer l’intensité des troubles et le nombre de séances que cela va demander.

Il existe deux bilans orthophoniques :

  • Le bilan d’investigation. Il aura pour but de dépister les troubles, de mettre en place un premier programme pour les corriger.
  • Bilan avec rééducation. Si les troubles sont assez importants et que le médecin traitant en a demandé une alors l’orthophoniste pourra directement mettre une rééducation en place.

En quoi consiste le bilan orthophonique ?

Ainsi, lors du premier bilan, un orthophoniste va tester l’enfant sur chaque plan :

  • Une compréhension de texte. Cela permet de juger les compétences de lecture d’un enfant et de voir ce qu’il peut en tirer. L’orthophoniste vérifie si l’enfant parvient à expliquer ce qu’il vient de lire.
  • Vitesse de lecture. Si un enfant a des problèmes sur certains mots où s’il lit très doucement, l’orthophoniste saura sur quoi baser ses séances.
  • Identifier des mots. L’orthophoniste voit si un enfant sait faire la différence entre des mots qui existent et d’autres qui n’existent pas et si l’enfant sait les définir.
  • Ecriture. Il s’agit d’une reconnaissance des graphies et la vérification des compétences d’écriture.

A cela, l’orthophoniste va également réaliser d’autres tests concernant notamment l’attention, le langage oral ainsi que la mémoire. Car une dyslexie, une dysorthographie ou tout autre trouble dys entraîne avec lui d‘autres difficultés. Et ce sera le but de ces tests, d’évaluer quelles sont toutes les difficultés de l’enfant.

Bien évidemment, ce n’est pas parce que votre enfant a des difficultés sur ces tests qu’il fait face à une dyslexie et qu’il va échouer dans sa vie scolaire. Un enfant peut avoir une difficulté précise dans un domaine sans pour autant présenter une dyslexie. Et les séances d’orthophonie permettront justement de vaincre ces troubles.

Mise en place de la rééducation

Grâce à ces différents tests, et quel que soit l’âge de l’enfant, l’orthophoniste pourra voir s’il présente des troubles dyslexiques, de dysorthographie ou autre. Puisqu’il s’agit de la première prise de contact entre un enfant, généralement en âge d’être en école primaire, et l’orthophoniste, il peut parfois y avoir un certain recul de la part de l’enfant.

Mais les enfants vont parfois véritablement aimer aller chez l’orthophoniste car ils sentent une progression, ils peuvent apprendre, améliorer leur mémoire ou leur orthographe et ces différents apprentissages vont le mener à un meilleur niveau scolaire. C’est donc bénéfique pour l’enfant qui sera meilleur à l’école et qui, si l’orthophoniste est un professionnel sérieux, passera un bon moment.

Il faut donc voir la rééducation orthophonique comme une remise à niveau pour rattraper le retard qu’a pu prendre l’enfant sur les autres élèves de sa classe. Puisqu’il s’agit, généralement, d’exercices ludiques, les enfants apprécient les séances avec l’orthophoniste.

Peut-on faire de l’orthophonie sans dyslexie ?

 

Un orthophoniste est un professionnel de la santé qui s’occupe des troubles du langage, de la lecture et des troubles à l’écrit. Si c’est généralement lié à une dyslexie ou une dysorthographie, certains enfants n’ont pas de troubles dys et ont tout de même des séances. Soit parce que l’enfant ne parvient pas à prononcer certains sons ou confond certaines lettres.

Mais dans tous les cas, il n’y a aucune honte à réaliser des bilans d’orthophonie.

Même si certains enfants ne sont pas toujours très gentils avec les autres, surtout quand ils semblent présenter des difficultés, il ne faut pas que ce soit un frein de plus.

Et pour les parents, quand un médecin évoque une prise de contact avec des orthophonistes, il ne faut pas non plus le voir comme quelque chose de négatif. Si le médecin évoque des troubles du langage, de la lecture, si l’enfant confond des sons ou des lettres ; alors il vaut mieux consulter au plus tôt.

De ce fait, l’enfant pourra être, plus rapidement efficace en classe et pourra apprendre plus facilement.

En revanche, un orthophoniste ne fera jamais disparaître les troubles de l’enfant. Les séances d’orthophonie permettent principalement d’aider le patient à compenser, à avoir un meilleur niveau et lui permettre de regagner en confiance en soi. Mais il n’existe pas de traitement magique qui efface entièrement une dyslexie ou une dysorthographie. Pour autant, vivre avec ne veut pas dire que ce sera un boulet à traîner derrière-soi. Pour certains patients devenus adultes, et en fonction du métier, la dyslexie finit par être oubliée.

 

Une fille au tableau et sa mère à côté

Premier rendez-vous

Le premier rendez-vous, l’entretien anamnestique, est essentiel car les parents pourront apporter toutes les informations importantes concernant l’enfant. Ses difficultés, son comportement en classe, s’il a un traitement ou des antécédents médicaux, mais aussi ses compétences. Vous pourrez y développer les symptômes qui ont déjà été remarqués ainsi que les raisons de votre inquiétude, de celle votre entourage ou du médecin.

Quand prendre rendez-vous avec l’orthophoniste ?

Si vous souhaitez faire un bilan orthophonique, prenez rapidement rendez-vous avec lui car, comme tout professionnel de la santé, le temps d’attente peut être particulièrement long. Vous pourriez parfois attendre plusieurs mois avant de pouvoir enfin caler un rdv.

Pendant cette période de latence, il est donc important d’éviter que les troubles ne s’enlisent. Vous pouvez vous occuper vous-même de votre enfant à la maison avec une méthode adaptée.

Même si le médecin envoie un rapport, il vaut mieux prendre tous les documents importants pour pouvoir les présenter en direct. C’est plus pratique et plus agréable. L’orthophoniste rédigera un premier rapport.

Il est donc essentiel de bien développer tous les troubles car plus l’orthophoniste sait des choses au premier rendez-vous, plus les séances concrètes seront efficaces et dirigées dans un but d’aider l’enfant dans son bon développement. Après avoir posé un premier bilan, l’orthophoniste enverra son rapport au médecin généraliste pour le tenir au courant du nombre de séances et s’il y a rééducation ou non.

 

Combien coûte un bilan orthophonique ?

 

Chaque trouble sera évidemment traité par l’orthophoniste, mais s’il s’agit d’un trouble du langage ou d’un trouble de la lecture, les prix ne seront pas les mêmes.

C’est justement tout l’intérêt d’un diagnostic orthophonique et d’un bilan de santé, pour reconnaître les troubles dys et pour estimer combien ça devrait coûter. Sachant que pour un patient, 20 séances pourront suffirent, quand pour certains, les séances peuvent aller jusqu’à une centaine.

De plus, une rééducation complète coûtera plus cher que s’il ne s’agit que d’un seul trouble. Les prix peuvent varier selon les orthophonistes, mais ils restent dans la même tranche. Un bilan orthophonique coûte environ entre 40 et 80 euros.

Puisqu’en général, il faut une trentaine de séances, le prix peut rapidement monter aux alentours de 1.000 euros. Mais rassurez-vous, la Sécurité Sociale se charge de 60% du total et certaines mutuelles s’occupent des 40% des frais d’orthophonie. Vous n’aurez donc aucun centime à dépenser.

Vérifiez tout de même auprès de votre mutuelle pour voir si elle prend bien en charge ses 40%. En revanche, si pour une raison quelconque, un orthophoniste doit se déplacer à votre domicile, il faudra payer le déplacement. Mais il ne s’agit ici que de quelques euros, rien de bien élevé comparé à la somme totale.

 

Les “conditions” pour être diagnostiqué dyslexique

Les symptômes pour que des enfants soient considérés comme dyslexiques, il y en a plusieurs dont  :

  • L’enfant a des difficultés à prononcer certains sons et il confond certaines lettres (b et p, f et v).
  • L’enfant a du mal à l’écrit concernant certaines lettres qui se ressemblent visuellement (b et d, m et n).
  • L’enfant a des difficultés de lecture, il hache les mots, ne lit pas correctement les syllabes et de ce fait, ne comprend pas forcément ce qu’il lit.
  • L’enfant a ces mêmes difficultés à l’écrit. Il fait de nombreuses fautes d’orthographe et son écriture est généralement illisible.

Mais le bilan orthophonique a une particularité : il fonctionne par élimination. Ainsi les causes des difficultés rencontrées doivent être étudiées une à une et si on ne trouve aucune autre origine, alors l’enfant peut être diagnostiqué dyslexique.

Cela implique que s’il est dyslexique ET a des problèmes de vision, il ne pourra pas être diagnostiqué tant que l’orthophoniste ne peut pas tester l’enfant en ayant corrigé le défaut de vision.

 

Un homme lit une longue liste

Aller plus loin que l’orthophoniste

 

Consulter un orthophoniste est une étape majeure, mais ce n’est pas la seule. Il peut parfois y a voir d’autres causes de difficultés qui, liées à un trouble dys, vont s’avérer être très dérangeantes. Ainsi, vous pouvez par exemple :

  • Consulter un oto-rhino-laryngologiste (ORL) qui réalisera un test d’audition et qui pourra voir si l’enfant présente une potentielle surdité. Puisque certains enfants ayant du mal à s’exprimer se ferment souvent sur eux-mêmes pour éviter le jugement, on peut parfois se demander si la surdité ou une aphasie, c’est-à-dire une incapacité de parler.
  • Consulter un psychologue qui pourra faire un suivi de l’enfant, réaliser un test de personnalité ainsi qu’un test de Q.I qui peut s’avérer nécessaire si un retard se fait ressentir ou au contraire une certaine précocité.
  • Consulter un ophtalmologue si l’enfant a du mal à lire ou écrire, c’est peut-être parce qu’il a des difficultés au niveau de la motricité de ses yeux. Et cela peut aussi apporter des maux de têtes.
  • Consulter un neuropédiatre si l’enfant présente des troubles des apprentissages qui sont un véritable frein pour lui. Ils peuvent être responsables d’un échec scolaire, mais plus que ça, ils peuvent aussi empêcher l’enfant de se développer correctement.

Grâce à ces nombreux professionnels de santé, vous aurez tous les outils nécessaire pour évaluer pleinement les capacités de votre enfant et pouvoir mettre un nom sur les difficultés qu’il ressent. Tout comme un orthophoniste, la Sécurité Sociale ainsi que votre mutuelle se chargent d’une très grosse partie de ces différents examens.

Quel rôle pour l’orthophoniste ?

Un orthophoniste va sûrement faire partie intégrante de la vie de l’enfant. Il va le suivre de son plus jeune âge jusqu’à l’adolescence, voire encore plus tard. Il est donc important que l’enfant se sente à l’aise avec ce dernier. Si l’enfant n’aime pas l’exercice ou les séances globales, il vaut mieux changer.

Si l’orthophoniste est essentiel pour le développement de l’enfant, les parents le sont encore plus. A la fois pour l’apport moral qui lui est bénéfique et pour le soutien dans certains épreuves qui peuvent s’avérer compliquées. Mais aider son enfant est loin d’être un tâche facile. Et pour ça, il existe des formations permettant de découvrir et comprendre comment son enfant travaille et surtout, comment l’aider.

Sequoia Education propose justement des formations qui place les parents au cœur de l’éducation de l’enfant. Nous proposons des exercices concrets conçus avec des professionnels et réalisables facilement à la maison.

Ces exercices sont ludiques et permettront à l’enfant d’apprendre sans sentir la contrainte habituelle des devoirs ou du travail. Notre but n’est pas d’éliminer les symptômes en quelques jours, mais de permettre à l’enfant de comprendre petit à petit et à son rythme. En plus des exercices, il y a des vidéos explicatives ainsi que des fiches récapitulatives.

Vous pourrez adapter les exercices selon les difficultés de l’enfant et lui proposer une multitude d’activités. L’enfant développera ainsi les bons réflexes neuronaux. Permettre à un enfant de comprendre là où il butait jusqu’à maintenant, c’est remonter son estime de soi, lui donner de la motivation et lui permettre de s’en sortir plus aisément à l’école.

Au premier bilan, il faut développer tout ce qui vous paraît important ; symptômes, difficultés, comment vous vous en êtes rendu compte… Choisissez un orthophoniste avec qui votre enfant se sent à l’aise. Voyez avec votre mutuelle si elle prend les 40% des frais en charge. Enfin, rien ne sert de s’affoler si le médecin vous conseille un orthophoniste et si ce dernier évoque une rééducation.

formation des parents

Découvrez une série d’exercices efficaces pour aider votre enfant à progresser

Sans passer par des classes spécifiques SEGPA ou AVS

Avec des exercices motivants, efficaces, ludiques ET conçus par des professionels

Des activités à faire chez soi pour améliorer la santé morale de l’enfant

Recevez gratuitement

2 exercices simples à faire avec votre enfant

et aidez-le à progresser.

Les dys ont besoin d’être aidés et lorsqu'ils sont jeunes, ce sont les personnes les plus proches d’eux, à savoir leurs parents, qui sont les mieux placés. Pour les parents le guide est destiné à vous permettre de mieux comprendre le handicap de votre enfant. De son côté les exercices ont pour objectif de l'aider à s'améliorer et augmenter sa confiance en lui.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Merci de votre confiance, vous recevrez très vite un email de la part de Raphaël contenant vos exercices. Vérifiez votre onglet Promotion ou Spam si ce n'est pas le cas.

Votre guide gratuit d'exercices inédits pour les enfants dys, obtenez le maintenant.

Conçu par nos experts, vous le recevrez immédiatement dans votre boite email !

Le guide est dans vos mails !