Sélectionner une page

Comment aider un enfant dyslexique avec des troubles de la lecture ?

enfant dys à l'école

Ce court article traite des troubles de la lecture, des difficultés d’apprentissage et des difficultés de lecture.

Environ 5% des enfants ont des difficultés à apprendre à lire dû à la dyslexie, et selon sciencesetavenir, 6 à 8% de la population souffre de troubles dys. La bonne nouvelle est que plus de 90 % des lecteurs en difficulté peuvent surmonter leurs difficultés s’ils reçoivent un traitement pour la dyslexie approprié dès leur plus jeune âge.

Comment détecter précocement les difficultés de lecture ?

L’essentiel est que les parents et les enseignants sachent comment se porte leur élève ou leur enfant et agissent immédiatement s’ils soupçonnent un problème. Les parents et les enseignants ne peuvent pas nécessairement compter sur un diagnostic formel comme seul signe d’une difficulté significative liée à la lecture ou l’apprentissage d’une langue étrangère.

Les difficultés de lecture se produisent sur un continuum, ce qui signifie qu’un large éventail d’élèves éprouvent des difficultés de lecture. Il y a les élèves chez qui on a diagnostiqué un handicap lié à la lecture, mais il y a un groupe encore plus important d’élèves (sans diagnostic) qui ont encore besoin d’une aide ciblée à la lecture.

Lorsqu’un enfant souffre de troubles de la lecture, qu’il ait été formellement identifié comme ayant un handicap ou non, la clé est de.. :

  • Déterminer correctement la nature et la source de la difficulté d’un élève
  • Fournir un enseignement ciblé pour remédier aux difficultés et augmenter le niveau de compétences
  • Prendre en compte les faiblesses d’un élève et exploiter ses points forts

Quand faut-il soupçonner un trouble de la lecture chez l’enfant ?

Soyez attentif à la situation de chaque enfant dys. Un élève d’âge préscolaire doit être contrôlé, par exemple, s’il a beaucoup plus de mal que les autres à prononcer ou à faire rimer des mots ou à apprendre des chiffres, l’alphabet, les jours de la semaine, les couleurs ou les formes.

Vous pouvez commencer par effectuer un premier test pour repérer d’éventuels signes de dyslexie. Si un enfant présente des problèmes récurrents à plusieurs étapes, vous pouvez le faire évaluer afin de déterminer s’il présente des difficultés d’apprentissage ou de lecture.

N’oubliez pas que les élèves apprennent différemment et à des rythmes différents. Tous les élèves ne se développent pas de la même façon ou au même rythme, mais la plupart d’entre eux se développent à un rythme régulier de sorte qu’à la fin de la troisième année, ils sont capables de lire couramment des documents appropriés en compréhension.

Il est important qu’un élève ne prenne pas trop de retard dans l’apprentissage de la lecture ; les difficultés de lecture sont mieux traitées lorsqu’elles sont prises à un jeune âge.

Certains élèves sont-ils plus sujets à des difficultés de lecture que d’autres ?

Certains élèves sont plus susceptibles de développer des difficultés de lecture que d’autres. Il est important de connaître ces tendances afin de pouvoir suivre les élèves et de détecter rapidement toute difficulté.

Les élèves peuvent être plus susceptibles de développer des difficultés de lecture si leurs parents ont des antécédents de difficultés de lecture, s’ils ont été diagnostiqués comme ayant un trouble spécifique du langage ou une déficience auditive, ou s’ils ont acquis moins de connaissances ou de compétences liées à l’alphabétisation pendant les années préscolaires. Plus d’information sur le site de la fédération française des Dys (FFDYS) ou sur notre blog.

Quel est le rôle de l’enseignement et de l’instruction en ce qui concerne les troubles de la lecture ?

Un bon enseignement de la lecture est nécessaire pour que les élèves apprennent à lire, mais ce n’est pas non plus une tâche facile. Les experts en lecture et en langues ont comparé l’enseignement de la lecture à une discipline de haut niveau.

Avec autant de composantes différentes dans la lecture, il peut être difficile de diagnostiquer les difficultés des élèves et de trouver précisément les bonnes techniques pour y remédier. Pour réussir, les enseignants doivent avoir une compréhension solide et approfondie de la théorie et de la pratique de la lecture.

Quelle est la différence entre une « difficulté » de lecture et un « handicap » de lecture ?

Certains élèves ont des difficultés en lecture, mais ne présentent pas de handicap diagnostiqué. Ces élèves peuvent être juste un peu à la traîne par rapport à leurs camarades, nécessitant plus de temps pour apprendre certaines choses, ils peuvent avoir besoin d’un enseignement de la lecture plus spécialisé que celui qui leur a été dispensé, ou les élèves peuvent avoir reçu auparavant un mauvais enseignement de la lecture. Quoi qu’il en soit, ces élèves dépendent d’écoles, d’enseignants et de parents attentionnés et perspicaces pour leur fournir l’aide à la lecture dont ils ont besoin.

Certains élèves font l’objet d’un diagnostic formel de trouble d’apprentissage. Ces élèves peuvent recevoir une éducation spéciale avec des aménagements particuliers pour les enfants dyslexiques. Un programme d’éducation individualisé (PEI) est élaboré pour définir les objectifs et les services éducatifs dont l’élève a besoin pour réussir.

Pour les élèves dys qui ont des difficultés à lire, le soutien et les services liés à la lecture peuvent être inclus dans les objectifs de l’élève. Selon un chercheur nommé Shaywitz, en 2003, les troubles de la lecture touchent probablement au moins 20 % de la population, mais seulement 4 % environ des élèves d’âge scolaire bénéficient de services d’éducation spécialisée pour les troubles de la lecture.

Qu’est-ce qu’un trouble de l’apprentissage, en général ?

Les personnes souffrant de troubles de l’apprentissage ont des difficultés à acquérir des compétences particulières ou à s’orienter dans des domaines scolaires. Les troubles d’apprentissage ne sont pas liés à l’intelligence. Ils sont souvent physiologiques, en ce sens que le cerveau d’une personne ayant des troubles d’apprentissage peut être câblé différemment de celui d’autres personnes (mais pas mieux ou moins bien). Il est courant que ces troubles soient cumulatifs, ainsi une personne dyslexique à d’importantes chances d’être également un enfant avec des troubles de l’attention (TDAH)

Quel est le lien entre les troubles de l’apprentissage et les difficultés de lecture ?

Un pourcentage élevé de troubles d’apprentissage (jusqu’à 80 %) se manifeste par des difficultés d’apprentissage de la lecture. Les troubles de la lecture peuvent être associés au terme de dyslexie. La dyslexie fait référence à des difficultés persistantes dans l’apprentissage de la lecture. Une idée fausse courante est qu’une personne dyslexique voit ou écrit des lettres et des chiffres à l’envers ou à l’envers. Or, ce n’est pas le cas. Un enfant dys peut effectivement inverser les lettres lors de l’écriture ou de la lecture, mais il n’existe aucune preuve que ces enfants « lisent à l’envers ».

La dyslexie fait référence à un éventail plus large de difficultés de lecture. La dyslexie résulte souvent de difficultés dans le traitement auditif d’une partie du langage et empêche la lecture précise et fluide des mots. Il peut en résulter des problèmes de compréhension de ce qui est lu.

Comment aider l’enfant ?

Lorsqu’un élève a des difficultés en lecture, cela peut être accablant pour les enseignants et émotionnel pour les parents et les élèves. Cependant, plus on en apprend sur la lecture et sur le problème spécifique, moins les choses semblent accablantes.

Les parents et les enseignants peuvent agir au nom d’un élève qui a des difficultés en lecture en essayant de déterminer la nature et la source de ses difficultés, en augmentant son niveau de compétences et en s’appuyant sur ses points forts. Cela passe également par la mise en place d’aménagements pour les enfants dys au sein de la classe et dans les évalutions.

De leurs côté, les parents peuvent également, en plus de s’informer, se former à différents exercices pour enfants dyslexiques. La pratique quotidienne d’exercices de proprioception est un avantage important pour l’enfant souffrant de troubles dys et de nombreux parents en ont constaté les effets et les recommande.

Recevez gratuitement par email

une liste d’exercices à pratiquer avec votre enfant Dys pour l’aider à surmonter ses difficultés

Ainsi que quelques fois par an un email récapitulant les nouveautés du site.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Formez-vous pour aider votre enfant dys

 

SequoiaEducation propose en partenariat avec FranceDyslexia une formation complète pour les parents d’enfant dys. Les deux formateurs présentent plusieurs exercices de base pour aider au mieux un enfant atteint de troubles de l’apprentissage.

Après une courte présentation théorique pour vous aider à mieux comprendre les troubles qui touchent les personnes dys vous serez guidés pas à pas dans la mise en place des exercices.