Sélectionner une page

Peut-on traiter la dyslexie avec de la musique ?

enfant avec troubles dys qui écrit

En un coup d’œil

  • Pour certains enfants atteints de dyslexie, il peut être plus facile de lire de la musique que du texte.
  • Les enfants qui ont du mal non seulement à lire les mots, mais aussi à comprendre le fonctionnement des symboles, peuvent trouver difficile de lire de la musique.
  • Il existe de nombreuses stratégies qui peuvent aider votre enfant à surmonter les obstacles et à apprécier la musique à sa manière.

Si vous avez un enfant dyslexique, vous vous demandez peut-être si cela affectera sa capacité à lire la musique ou à jouer d’un instrument. La réponse à cette question ? Cela dépend.

Les difficultés de lecture des mots peuvent également avoir un impact sur la capacité d’un enfant à lire et à interpréter la musique. Cela ne signifie pas pour autant que les enfants dyslexiques ne peuvent pas apprendre à jouer de la musique et prendre plaisir à le faire. Les systèmes cérébraux impliqués dans la dyslexie sont complexes et varient d’un enfant à l’autre.

De plus, la musique n’est pas écrite de la même façon pour tous les instruments. Il y a une grande différence entre la lecture de la batterie, du piano et de la notation de la guitare. Si votre enfant peut avoir des difficultés à lire la musique au piano, la notation de la batterie peut lui sembler tout à fait naturelle. La seule façon de le savoir est d’essayer.

Voici quelques réponses à des questions courantes sur la dyslexie et la musique.

Comment l’apprentissage de la musique se fait-il dans le cerveau ?

La lecture des mots et l’apprentissage de la musique partagent certains des mêmes réseaux cérébraux. Mais pour la plupart, ils se produisent dans des zones différentes du cerveau.

Par exemple, le lobe temporal est responsable de la conscience phonologique et du décodage. L’écoute de la musique implique les cortex auditifs. L’écoute de la musique implique les lobes frontaux, les structures sous-corticales et le cervelet.

Cependant, les fonctions cérébrales ne sont pas les seules à avoir un impact sur la capacité d’un enfant à apprendre la musique. La façon dont un enfant s’engage dans la musique peut également avoir un impact.

Il n’est pas nécessaire de commencer par lire la musique pour l’apprendre. En fait, il est souvent préférable de commencer par écouter de la musique, la jouer et bouger musicalement. Des programmes comme Meludia.com ou Let’s Play Music sont des endroits où l’on peut commencer à expérimenter la hauteur de son, la mélodie, le rythme et le tempo de la musique. Vous pouvez également rechercher dans Tech Finder des applications qui exposent les enfants à la musique de différentes manières.

Pourquoi les enfants atteints de dyslexie ont-ils du mal à lire la musique ?

Les recherches à ce sujet ne sont pas claires. Certaines études suggèrent que les mêmes problèmes qui rendent la lecture difficile rendent également difficile l’apprentissage de la notation musicale.

Les enfants dyslexiques ont du mal à isoler les sons dans les mots et à les associer à des lettres. Cette faiblesse peut également avoir un impact sur leur capacité à traiter les sons de la musique. Ils peuvent avoir des difficultés à percevoir le rythme et la hauteur des sons, ce qui peut rendre difficile l’interprétation des partitions.

Tout comme les enfants dyslexiques ne luttent pas tous de la même façon contre la lecture, ils ne luttent pas tous de la même façon contre la musique. Il existe cependant des difficultés communes. En voici quelques-uns :

  • Apprendre un nouveau vocabulaire dans lequel les mots familiers ont un sens différent. Ces mots comprennent la note, la tonalité, la mesure, le dièse et le bémol.
  • Suivi visuel de gauche à droite, et de haut en bas.
  • Rythme et timing.
  • Décodage de symboles musicaux. Les enfants peuvent avoir du mal à remarquer des détails comme le fait que la « queue » des notes monte ou descend, par exemple. Ils peuvent également ne pas comprendre les symboles des dièses et des bémols ou la notation rythmique.
  • Conserver les informations musicales dans la mémoire de travail.
  • Coordonner l’utilisation de leurs mains et de leurs pieds lorsqu’ils jouent de leur instrument.

L’apprentissage de la musique peut-il améliorer les capacités de lecture d’un enfant ?

La musique n’est certainement pas le traitement miracle de la dyslexie, mais certaines recherches suggèrent que l’entraînement musical peut avoir un impact positif sur les compétences en lecture. L’apprentissage de la musique peut être une façon amusante et plus détendue d’écouter et de produire des changements de son. Les recherches suggèrent que cela peut également améliorer la capacité d’un enfant à traiter les sons de la parole.

Une étude a montré qu’apprendre à reconnaître les motifs sonores et à les associer à des symboles aidait à développer les compétences de lecture. Il semble que cela améliore la conscience phonémique.

De plus, le fait de chanter peut aider les enfants dys à segmenter les mots en syllabes. Par exemple, lorsque les enfants chantent « Rame, rame, rame ton bateau doucement sur le courant », le mot doucement est exagéré. Le fait de mettre le mot en musique peut faciliter l’écoute de ses segments.

Existe-t-il des stratégies qui peuvent aider les enfants dyslexiques à apprendre à lire la musique ? Tout comme elles aident les enfants à apprendre à lire les mots, les techniques multisensorielles peuvent les aider à apprendre à lire la musique. En fait, les professeurs de musique utilisent souvent ces techniques pour tous les élèves débutants.

Voici quelques stratégies courantes.

  • Tracer la mélodie avec un doigt sur la partition, puis la dessiner en l’air et sur le papier.
  • Lever et baisser les mains ou sauter de haut en bas en réponse aux changements de hauteur.
  • Marcher, défiler ou applaudir à différents rythmes pour sensibiliser les élèves au rythme.
  • Écrire des notes de différentes couleurs sur des partitions pour les faire ressortir.
  • Réduire l’encombrement des partitions en ne montrant que la ligne de musique sur laquelle l’enfant travaille.

Il existe de nombreuses autres techniques multisensorielles qui peuvent aider les enfants à apprendre la musique. Demandez aux professeurs de musique potentiels (ou au professeur de musique de l’école) s’ils utilisent ce type de stratégies.

Les enfants dyslexiques doivent-ils éviter d’apprendre un instrument ou de rejoindre l’orchestre de l’école ?

Les recherches suggèrent que l’expérience musicale a un impact positif sur les capacités de réflexion et d’apprentissage. Mais si votre enfant ne s’intéresse pas vraiment à la musique ou à la pratique d’un instrument, il ne vaut peut-être pas la peine de le pousser. Il se peut qu’il ait déjà suffisamment de difficultés avec la lecture.

Mais s’il est vraiment motivé, encouragez-le ! De nombreux enfants dyslexiques réussissent à apprendre la musique et de nombreux adultes dyslexiques trouvent dans la musique un véritable réconfort. Si votre enfant veut essayer, jouer de la musique peut lui apporter beaucoup de joie et un sentiment d’accomplissement. De plus, c’est un excellent moyen d’aider les enfants dys à l’école que de leur faire apprécier d’y aller.

La musique, comme la graphothérapie, l’hypnose et les fleurs de Bach est une forme alternative de la thérapie de la dyslexie. Elles n’agit pas directement sur les causes de la dyslexie mais bien sur les symptômes, ne permettant pas de guérir, car il s’agit d’une condition génétique, mais d’accompagner ceux qui en souffrent.

Points clés à retenir

  • Les techniques multisensorielles peuvent aider les enfants à reconnaître les rythmes et à donner un sens à la notation musicale.
  • De nombreux enseignants utiliseront déjà certaines de ces techniques car elles profitent à tous les débutants.
  • La pratique que les enfants acquièrent en distinguant les sons et les rythmes peut améliorer leurs capacités de lecture.

    Recevez gratuitement par email

    une liste d’exercices à pratiquer avec votre enfant Dys pour l’aider à surmonter ses difficultés

    Ainsi que quelques fois par an un email récapitulant les nouveautés du site.

    Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
    Votre inscription est confirmée.

    Formez-vous pour aider votre enfant dys

     

    SequoiaEducation propose en partenariat avec FranceDyslexia une formation complète pour les parents d’enfant dys. Les deux formateurs présentent plusieurs exercices de base pour aider au mieux un enfant atteint de troubles de l’apprentissage.

    Après une courte présentation théorique pour vous aider à mieux comprendre les troubles qui touchent les personnes dys vous serez guidés pas à pas dans la mise en place des exercices.