Un site par SequoiaEducation : le coup de pouce pour les enfants souffrant de difficultés scolaires

Comment aider son enfant dys à apprendre les tables de multiplication ?

Les mathématiques et la dyslexie, chemin de croix insurmontable ? Non !

Votre enfant dyslexique a-t-il des difficultés en mathématiques ? Voici quelques conseils pour vous aider à enseigner les mathématiques à vos enfants dyslexiques.

On se demande souvent comment enseigner les mathématiques aux enfants dyslexiques de manière à s’adapter leur style d’apprentissage.

Bien que le terme “dyslexie” désigne une incapacité à lire (dis = pauvre ou inadéquat et lexie = mots ou langue), il a également des répercussions sur d’autres domaines d’étude. Ce n’est pas une maladie de laquelle on puisse guérir, mais bien un handicap et il n’existe donc pas de traitement de la dyslexie mais une pluralité de thérapies pour aider les enfants dys à affronter leurs difficultés avec de meilleures armes. 

Les mathématiques sont un sujet intéressant dans la mesure où elles nécessitent un raisonnement conceptuel, logique et spatial, autant de domaines dans lesquels le penseur dyslexique est sensé exceller. Les mathématiques exigent également de la précision, de la netteté et des capacités de calcul efficaces, autant de domaines dans lesquels l’enfant dyslexique à souvent plus de difficultés.

Conceptuellement, ces enfants comprennent les mathématiques, ce qui est une bonne chose.

L’un des signes distinctifs de la dyslexie est une intelligence supérieure à la moyenne qui s’accompagne d’une difficulté (et d’une perplexité) à apprendre certaines matières.

La mémorisation à court terme étant un point faible récurrent, les mathématiques sont l’un de ces domaines ou de nombreux enfants souffrant de troubles dys échouent. Mais il y a bonnes nouvelles !

Tout comme pour la maîtrise de la lecture, nos enfants peuvent maîtriser les règles mathématiques en faisant appel à leur cerveau hautement visuel et en utilisant des méthodes créatives adaptées à leur style d’apprentissage unique. Ils peuvent également apprendre à organiser leur réflexion et leur travail écrit afin que les calculs plus longs ne deviennent pas un marathon de larmes et de frustration d’une demi-journée.

Comment enseigner des concepts mathématiques aux enfants dys ?

Addition, soustraction, multiplication, division, fractions et décimales. Ces concepts mathématiques nécessitent un certain degré de maturité dans le raisonnement pour être compris.

Lorsque l’on apprend à un enfant de maternelle à comprendre le concept de nombres, on commence par relier le concept à quelque chose de réel. Lorsqu’il commence à apprendre à compter en touchant et en manipulant des objets, le concept des nombres, leurs symboles et leur signification deviennent clairs, ou concrets.

Ainsi, chez l’enfant plus âgé, il est essentiel de mettre la main sur les objets afin qu’il puisse comprendre les concepts mathématiques. L’apprentissage pratique aide les élèves à comprendre le pourquoi des concepts mathématiques.

L’un des meilleurs programmes, anglais malheureusement, pour enseigner les mathématiques à un jeune dyslexique, apprenant de façon visuelle, est Math-U-See. De l’addition et de la soustraction aux fractions et aux décimales, le programme est accompagné de matériel de manipulation qui illustre le concept appris. En français, d’autres programmes d’aide à l’apprentissage des maths existent mais nous vous recommandons de jeter un oeil au blog de mathix.

La méthode Montessori est également très adaptée aux dyslexiques. En construisant le problème avec le matériel qu’il manipule, en disant l’équation, puis en écrivant le problème, l’élève utilise trois modes d’apprentissage : kinesthésique, auditif et visuel.

J’ai moi-même été à l’école Montessori et souffert d’une dyslexie légère ou moyenne. La stratégie adoptée dans notre école a toujours été que l’enfant construise le problème avec le matériel jusqu’à ce que le concept devienne clair. Lorsque le concept est clair, le matériel n’est plus nécessaire.

Cela prend plus de temps pour certains enfants que pour d’autres. Ce n’est pas grave, c’est la façon dont ils apprennent.

Apprendre les mathématiques avec la dyslexie

Cela nous amène à la question que vous attendez tous… comment faire pour rendre les mathématiques accessibles aux enfants dys ?

Nous nous souvenons tous de ces tests de maths chronométrés avec une feuille de petits problèmes de mathématiques que nous devions résoudre aussi vite que possible – prouvant ainsi notre niveau de maîtrise. La torture pour un apprenant dyslexique.

Pourquoi ? Parce que le cerveau d’un dyslexique se débat avec une faible mémoire de travail. Si vous avez enseigné à un enfant dyslexique pendant un certain temps, vous savez de quoi nous parlons.

Vous enseignez le concept un jour. Ils semblent bien maîtriser le concept. Vous revisitez le même concept le lendemain et c’est comme si vous l’enseigniez pour la première fois ! Quoi ? Comment pouvez-vous ne pas vous en souvenir ? Nous en avons déjà parlé [insérez un nombre exagérément élevé ici] fois !

La mémorisation de court terme n’est pas un point fort de l’esprit dyslexique. Alors comment aider les élèves dyslexiques à maîtriser les concepts mathématiques essentiels ?

Exploitez leurs capacités visuelles

Utilisez du matériel, même des objets de tous les jours et faites découvrir les mathématiques à vos enfants. Montrez à vos enfants comment compter par 2, 5 ou 10 en construisant avec des blocs mathématiques ou en utilisant un tableau de 100.

Laissez-les toucher et expérimenter les concepts mathématiques. Une fois qu’ils auront compris le pourquoi, le reste se mettra en place. Une recherche rapide en ligne vous donnera de nombreuses idées pratiques sur les mathématiques.

Une autre stratégie visuelle consiste à utiliser des images pour se souvenir des faits mathématiques. De nombreux produits Montessori sont basés sur des images et proposent des tableaux horaires et des programmes d’addition utilisant des images, des histoires et des chansons. Parfait pour l’apprenant très visuel.

Utiliser de la musique, des chansons ou des rythmes

Tous les élèves dys de collège et de lycée ont développé des compétences de compensation pour pouvoir accéder à des maths lors de calculs plus longs. Pensez aux séries de tables de multiplications que l’on répète inlassablement jusqu’à ancrer qu’après 6×6 = 36 vient 6*7 = 42.

D’ailleurs, nous avons appris beaucoup de notions dans d’autres matières grâce à la chanson. La géographie, les sciences, la grammaire et l’histoire n’en sont que quelques exemples. Même l’alphabet est souvent apprit en chanson.

Qu’en est-il lorsqu’ils ne maîtrisent pas les notions mathématiques nécessaires et que leur programme scolaire avance quand même ?

Une bonne école est basée sur la maîtrise et non sur un programme. Personne ne devrait passer à autre chose sans avoir maîtrisé la matière. Cependant, si un enfant comprend conceptuellement le problème mathématique mais qu’il a du mal à le résoudre en raison de sa lenteur à calculer, donnez lui un tableau opérations à effectuer, laissez-le regarder et choisir l’opération qui lui semble juste pour passer à la suite !

Tricher, dites-vous ? Si un enfant ne connaît pas bien ses tables de multiplication, il peut choisir une méthode d’entraînement et s’exercer pendant 10 à 15 minutes chaque jour jusqu’à ce qu’il n’ait plus besoin de la “feuille de triche”.

Ressources pour l’enseignement des faits mathématiques Enfin, avant que ce billet ne devienne une liste définitive, voici quelques ressources que nous vous recommandons :

Les nombreuses vidéos de KAP Réussir données par une enseignante de qualité.

Les nombreux exercices de lasouris-web

Pourquoi pas les cours de maxicours

L’Académie Kahn : Des millions, oui des millions, de vidéos éducatives sur tous les sujets, des mathématiques et des sciences à l’informatique et à la préparation aux tests. Une excellente ressource pour les enfants qui ne comprennent pas.

Et rassurez-vous, Einstein était dyslexique ! Oui, le physicien le plus influent du XXe siècle, Albert Einstein, était dyslexique. Il n’avait aucun problème avec les chiffres et aimait les sciences et les mathématiques, mais il était très mauvais en orthographe et avait également des problèmes de grammaire. Mais les mathématiques ne sont pas la seule bête noire des enfants dyslexiques, de nombreux étudiants souffrant de troubles dys connaissent d’importantes difficultés dans l’apprentissage des langues étrangères.

formation des parents

Découvrez une série d’exercices efficaces pour aider votre enfant à progresser

Sans passer par des classes spécifiques SEGPA ou AVS

Avec des exercices motivants, efficaces, ludiques ET conçus par des professionels

Des activités à faire chez soi pour améliorer la santé morale de l’enfant

Recevez gratuitement

2 exercices simples à faire avec votre enfant

et aidez-le à progresser.

Les dys ont besoin d’être aidés et lorsqu'ils sont jeunes, ce sont les personnes les plus proches d’eux, à savoir leurs parents, qui sont les mieux placés. Pour les parents le guide est destiné à vous permettre de mieux comprendre le handicap de votre enfant. De son côté les exercices ont pour objectif de l'aider à s'améliorer et augmenter sa confiance en lui.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Merci de votre confiance, vous recevrez très vite un email de la part de Raphaël contenant vos exercices. Vérifiez votre onglet Promotion ou Spam si ce n'est pas le cas.

Recevez votre guide gratuit d'exercices inédits pour les enfants dys

Conçu par nos experts, vous le recevrez immédiatement dans votre boite email !

Le guide est dans vos mails !