Un site par Sequoia Education : le coup de pouce pour les enfants souffrant de difficultés scolaires. Cliquez pour découvrir 👨🏻‍💻 

Quels aménagement pour aider les enfants dys ?

Tous les enfants peuvent apprendre, mais ce pas forcément le même jour ou de la même façon.

Qu’est ce que la dyslexie ?

La dyslexie est une “difficulté” à apprendre à lire ou à interpréter des lettres, des mots et d’autres symboles. De nombreux élèves dyslexiques éprouvent des difficultés à développer leurs compétences linguistiques, notamment en matière de lecture, d’écriture et d’orthographe.

Cette condition est souvent appelée “difficulté d’apprentissage” car la dyslexie rend plus difficile l’atteinte de leur plein potentiel dans un environnement scolaire traditionnel.

Néanmoins, il a été démontré qu’un enseignement de la lecture basé sur la phonétique, multisensoriel et basé sur des données probantes améliore les compétences linguistiques des enfants dyslexiques.

Ainsi, si la dyslexie peut toujours être classée comme une difficulté d’apprentissage, la terminologie “différence d’apprentissage” peut être plus appropriée. Et heureusement, avec les bons aménagements en classe, la plupart des élèves peuvent réussir leur scolarité aux côtés de leurs camarades.

La dyslexie peut avoir un effet négatif important et à long terme sur les activités quotidiennes normales, et est donc un handicap. A ce titre, les écoles ont le devoir de procéder à des “aménagements” pour les étudiants dyslexiques.

En plus des aménagements en classe, les écoles doivent mettre en place des dispositions d’accès aux examens pour les candidats qui ont les connaissances et les compétences requises, mais qui ne peuvent pas démontrer ces connaissances ou compétences aux examens en raison de leur handicap.

Ces dispositions ne doivent pas affecter l’intégrité de l’examen ni donner à l’apprenant un avantage injuste.

Qui décide des aménagements pour les enfants dys ?

Si les examens, auprès d’un orthophoniste, montrent que des dispositions spéciales sont nécessaires pour un élève, l’école doit prendre des mesures. Sachez que, dans tous les cas, l’école peut choisir les dispositions à prendre, même si cela va à l’encontre des recommandations d’un psychologue scolaire.

Voici d’excellents conseils donnés par Karine, enseignante depuis 25 ans, pour réussir le dialogue avec les enseignants.

L’école doit demander à la commission des examens d’approuver les dispositions d’accès bien avant l’examen. Le fait de rendre les examens plus équitables pour votre enfant améliorera les résultats de l’école dans son ensemble, mais les arrangements spéciaux entraînent un travail ou des coûts supplémentaires pour l’école. Vous devrez peut-être continuer à demander et à vérifier que votre enfant obtient ce à quoi il a droit.

Quels types d’arrangements peuvent être pris pour des enfants en difficultés ?

Les arrangements pour accompagner l’enfant dys font partie d’un “traitement” global ou plutôt d’une adaptation car comme la dyslexie n’est pas une maladie issue d’un virus ou d’une bactérie, les troubles dys sont là pour la vie. Ils peuvent comprendre un ou plusieurs des éléments suivants ;

  • Du temps supplémentaire – appelé tiers temps, l’élève a droit à un tiers du temps prévu pour l’épreuve en plus. Si l’épreuve dure 3h, un élève dyslexique aura ainsi 4h pour compléter l’évaluation.
  • Une assistante ou un assistant, parfois appelée scribe ou AVS – quelqu’un qui écrit ce que l’élève dicte
  • Un lecteur – ce dernier lit à haute voix à l’élève
  • L’accès à une salle séparée et calme – par exemple : les élèves peuvent avoir besoin de se faire la lecture à haute voix
  • Ordinateur portable avec ou sans correcteur orthographique
  • Logiciel à commande vocale pour transformer la parole en texte – si c’est la façon habituelle de travailler de l’étudiant
  • Pause de repos
  • Des transparents de couleur ou des copies d’examen de couleur – si c’est la façon habituelle de travailler de l’étudiant
  • Marquage spécial – par exemple : non prise en compte des fautes d’orthographe
  • A viva – c’est un examen oral au lieu d’un examen écrit
  • Matériel electronique divers – par exemple, certain stylos reconnaissent les mots quand ils sont passés au-dessus d’un texte et lisent les phrases à l’élève par le biais d’oreillettes.

Modalités d’examen

Les dispositions visant à rendre les examens plus équitables pour l’élève dyslexique sont appelées “dispositions d’accès”.

Qui décide des dispositions à prendre ? Si les examens montrent que des dispositions spéciales sont nécessaires pour un élève, l’école doit prendre des mesures. Mais l’école peut choisir les dispositions à prendre, malgré les recommandations d’un psychologue scolaire.

Que se passe-t-il ensuite ? L’école que vous avez choisi doit demander à la commission des examens d’approuver les dispositions d’accès bien avant l’examen. Le fait de rendre les examens plus équitables pour votre enfant améliorera les résultats de l’école dans son ensemble, mais les arrangements spéciaux entraînent un travail ou des coûts supplémentaires pour l’école. Vous devrez peut-être continuer à demander et à vérifier que votre enfant obtient ce à quoi il a droit.

Quels types d’arrangements peuvent être pris ?

Les arrangements pour aider votre enfant dys peuvent comprendre un ou plusieurs des éléments suivants ;

  • Du temps supplémentaire – cela peut varier en fonction des besoins
  • Scribe – quelqu’un qui écrit ce que l’élève dicte
  • Lecteur – quelqu’un qui lit à haute voix à l’élève
  • Salle séparée et calme – par exemple : les élèves peuvent avoir besoin de se faire la lecture à haute voix
  • Ordinateur portable avec ou sans correcteur orthographique
  • Logiciel à commande vocale pour transformer la parole en texte – si c’est la façon habituelle de travailler de l’étudiant
  • Pause de repos
  • Des transparents de couleur ou des copies d’examen de couleur – si c’est la façon habituelle de travailler de l’étudiant
  • Marquage spécial – par exemple : non prise en compte des fautes d’orthographe
  • A viva – c’est un examen oral au lieu d’un examen écrit

 De manière générale, certaines écoles, comme Montessori pour ne citer qu’eux, sont généralement ouvertes et habituées à la prise en charge des enfants dyslexiques. Malheureusement type d’enseignement est encore privé, il peut donc représenter un poste de dépenses important pour les ménages aux revenus modestes.

formation des parents

Découvrez une série d’exercices efficaces pour aider votre enfant à progresser

Sans passer par des classes spécifiques SEGPA ou AVS

Avec des exercices motivants, efficaces, ludiques ET conçus par des professionels

Des activités à faire chez soi pour améliorer la santé morale de l’enfant

Recevez gratuitement

2 exercices simples à faire avec votre enfant

et aidez-le à progresser.

Les dys ont besoin d’être aidés et lorsqu'ils sont jeunes, ce sont les personnes les plus proches d’eux, à savoir leurs parents, qui sont les mieux placés. Pour les parents le guide est destiné à vous permettre de mieux comprendre le handicap de votre enfant. De son côté les exercices ont pour objectif de l'aider à s'améliorer et augmenter sa confiance en lui.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Merci de votre confiance, vous recevrez très vite un email de la part de Raphaël contenant vos exercices. Vérifiez votre onglet Promotion ou Spam si ce n'est pas le cas.

Votre guide gratuit d'exercices inédits pour les enfants dys, obtenez le maintenant.

Conçu par nos experts, vous le recevrez immédiatement dans votre boite email !

Le guide est dans vos mails !