Comment voit un enfant dyslexique ?

+ comment les aider ?

comment voit un enfant dyslexique

La dyslexie est un type de trouble de l’apprentissage caractérisé par des difficultés à lire, à écrire, à comprendre les chiffres, etc. Les personnes dyslexiques ont des problèmes d’apprentissage, mais elles peuvent néanmoins être intelligentes et très motivées pour apprendre.

Les enfants dyslexiques éprouvent des difficultés à former des phrases et à trouver les mots justes. Ils sont incapables de prononcer des mots ou de prononcer des mots inconnus, ce qui fait que certains enfants hésitent à lire à haute voix. Ce trouble entraine bien souvent une mauvaise orthographe, un niveau scolaire souvent inférieur à celui des camarades de classes et ainsi une mauvaise estime de soi.

Il n’y a aucune preuve que les problèmes visuels causent la dyslexie, aucune preuve que le traitement de la convergence améliore le décodage ou la compréhension, et aucune preuve que les interventions visuelles remédient à la dyslexie ou aux difficultés d’apprentissage.

Néanmoins, en constatant ces troubles, de nombreux enfants et adultes se questionnent sur la manière dont les dyslexiques voient les mots à la lecture d’un texte.

 

Que voient les enfants dyslexiques lorsqu’ils lisent ?

Les dyslexiques ressentent souvent une forte pression visuelle qui leur permet de voir des lettres ou des mots en désordre, inversés ou mélangés. Mais ce n’est pas le cas de tous les dyslexiques, car il existe de nombreux types de dyslexie et chacun d’eux a l’un ou l’autre problème dans ses capacités de lecture et d’écriture. Vous pouvez voir ici un simulateur de dyslexie.

 

exercices complémentaires pour dyslexique

Comment une personne dyslexique voit-elle les mots ?

 

Une personne dyslexique est souvent très mauvaise en lecture et souffre donc de nombreuses difficultés de lecture. Une des raisons pour lesquelles les personnes dyslexiques ont des difficultés de lecture est qu’elles subissent une forte pression visuelle qui les empêche de voir correctement les lettres.

La plupart des personnes atteintes de dyslexie déclarent voir les mots distordus, des demi-lettres ou des lettres en mouvement. Par exemple, les personnes dyslexiques ont du mal à différencier les lettres “d”, “p” ou “q”. Ainsi, certaines personnes souffrent de problèmes de lecture importants en raison de la pression visuelle liée à la dyslexie.

Dans la plupart des cas, les enfants dyslexiques ne se concentrent pas beaucoup sur les mots ; ils utilisent plutôt tous leurs sens et perçoivent les messages sous forme d’images.

La lecture peut aussi être extrêmement pauvre chez les personnes dyslexiques en raison de leurs antécédents familiaux (génétique) ou parce qu’elles ont été élevées dans un environnement où le vocabulaire était relativement plus pauvre que la moyenne ou dans un entourage qui n’aime pas les mots, la lecture et l’écriture.

Voulant comprendre ce que voyait les enfants dyslexiques, un jeune suédois a mis au point un logiciel permettant de visualiser un texte comme le décrivait une de ses amies atteint de dyslexie.

Bien que l’exemple soit selon nous poussé à l’extrême, vous pouvez voir un exemple de ce que voit un dyslexique dans un cas très rare et particulièrement prononcé. Vous comprenez alors les difficultés de lecture et d’apprentissage des cours pour l’école…

Quand on se penche davantage sur ce que nous racontent les personnes souffrant de ce trouble, il apparait que les problèmes sont bien plus variés qu’on ne l’imagine à première vue.

Les personnes atteintes de dyslexie rencontrent de nombreux problèmes, notamment lorsqu’il s’agit d’identifier ou de voir des mots, des alphabets et des lettres. Voici quelques-uns des principaux problèmes associés aux personnes dyslexiques lorsqu’il s’agit de voir ou d’identifier des lettres :

Lettres à l’envers

Les enfants atteints de dyslexie ont beaucoup de mal à voir les lettres normales. Au lieu de cela, ils voient certaines lettres à l’envers ou inversées (“p” à la place de “q”) ou peuvent les inverser.

Des mots en mouvements

Certains enfants dyslexiques ont déclaré qu’ils voyaient des mots, des lettres et des textes se déplacer sur la page.

Difficulté à différencier des lettres similaires

Dans la plupart des cas, les personnes dyslexiques sont incapables de différencier les lettres qui se ressemblent comme o, e et c ou qui diffèrent dans leur orientation, par exemple, b et p et d et q.

Lettres ou mots désordonnés

Les enfants dyslexiques voient souvent les mots en désordre, de telle sorte qu’ils ont l’air d’être tous regroupés sans ordre (voir la figure ci-dessous).

Mots à l’envers

Certains mots reconnus par les enfants dyslexiques sont sous une forme complètement inversée du mot réel. Par exemple, ils peuvent voir les mots comme car comme rac, lac comme cal, etc. Ces mots ou lettres peuvent sembler corrects lorsqu’ils sont écrits, mais lorsqu’ils tentent de les lire, ils peuvent éprouver de graves maux de tête ou d’autres problèmes de santé.

Incapacité à connecter les sons

Les dyslexiques ne sont pas capables d’analyser les mots et trouvent très difficile de relier les lettres aux sons qu’elles produisent.

Certains dyslexiques, cependant, sont capables de relier les mots à leurs sons mais ne parviennent pas à se souvenir des mots. Ils doivent recommencer à zéro, peu importe le nombre de fois qu’ils ont vu les mots auparavant.

Illusions d’optique

Les personnes dyslexiques ne voient souvent pas les mots ou les lettres dans leur forme originale, mais les voient plutôt inversés, à moitié, à l’envers, mélangés, enchevêtrés, en mouvement et flous. La raison en est que leur cerveau est incapable de percevoir la forme réelle des mots, ce qui conduit à des illusions d’optique.

Vous trouverez ici un exemple de la façon dont les mots ou les phrases peuvent apparaître aux personnes dyslexiques. L’image indique que les mots sont très flous, confus et désordonnés lorsqu’ils sont vus par un enfant dyslexique.

texte vue comme un dyslexique

Les dyslexiques voient-ils les mots à l’envers ?

comment voit un dyslexique

Les personnes dyslexiques rencontrent de nombreux problèmes pour reconnaître les mots, écrire les mots, différencier les mots similaires et même écrire les mots correctement. L’écriture en miroir ou à l’envers est un symptôme très rare de la dyslexie et jusqu’à présent il n’existe pas de preuve solide que les dyslexiques voient réellement les lettres et les mots à l’envers.

En revanche, ils peuvent tout à fait inverser certaine lettres des mots relativement courts. Ce qui est sûr, c’est qu’un enfant dys ne lit pas à l’envers contrairement à certaines rumeurs.

 

Quels sont les points forts des dyslexiques ?

point fort des enfants dys

Il est évident que les personnes atteintes de dyslexie puissent être intelligentes, parce qu’elles ne savent pas écrire et lire correctement est le signe d’un handicap et en rien d’un quelconque manque d’intelligence.

Certains dyslexiques sont très intelligents et possèdent de nombreuses qualités qui leur permettent de réfléchir à des idées qui sortent des sentiers battus. On a constaté que certains dyslexiques sont très bons dans l’utilisation du raisonnement logique. 

L’écriture à l’envers est-elle un signe de dyslexie ?

ecriture à l'envers dyslexique (1)
L’écriture à l’envers n’est pas toujours un signe de dyslexie, surtout chez les enfants de moins de 7 ans, car il est très fréquent que les enfants inversent les lettres, surtout lorsqu’ils en sont aux premiers stades de l’écriture. Les enfants de plus de 7 ans qui continuent à inverser les lettres peuvent être dyslexiques dans certains cas.

Vous l’aurez compris, beaucoup d’enfants ont du mal à lire. La bonne nouvelle, c’est que 90 à 95 % des enfants souffrant de difficultés de lecture peuvent surmonter leurs difficultés s’ils reçoivent de l’aide pour développer des compensations à la dyslexie dès leur plus jeune âge.

Cela passe par une aide constante et sur plusieurs points, la nutrition, le choix de livres dotés d’une police  de caractères spéciale, un soutien émotionnel fort, la mise en place d’exercices pour enfants dys réguliers, l’instauration de différentes aides au sein de la classe et éviter le recours non immédiat et systématique à traitements médicamenteux comme la ritaline.

Foire aux questions

Qu’est-ce que la dyslexie ?

 

La dyslexie est trouble de l’apprentissage de la famille des troubles du langage. C’est un problème de neurodéveloppement qui entraîne des difficultés d’alphabétisation. Contrairement à de nombreuses rumeurs, la vision n’est pas à l’origine de ce trouble bien qu’elle puisse être un facteur amplificateurs de ses symptômes.

Il ne faut pas confondre dyslexie et dysorthographie qui est elle un trouble de la maîtrise de l’orthographe. Elle entraîne également des problèmes de mémoire de travail, de rétention de l’information, d’organisation et de vitesse de traitement.

La dyslexie peut être légère ou grave et est différente pour chacune des personnes touchées. Les enfants atteints de dyslexie ne peuvent pas apprendre à lire ou ont été très lents à apprendre à lire. Leur niveau scolaire est souvent rapidement plus faible et c’est en général le premier signe qui poussent les parents à faire un bilan auprès d’un orthophoniste.

Lorsqu’ils lisent, ils ne sont pas aussi fluides ou précis qu’une personne non dyslexique. Il est probable qu’ils liront aussi très lentement. La dyslexie grave est perceptible lorsqu’un enfant commence l’école et est incapable d’apprendre à lire, mais d’autres personnes ont une dyslexie beaucoup plus légère et ont 16 ans ou même plus avant de s’en rendre compte.

La dyslexie n’est pas une maladie mais bien un handicap. Si vous pensez que votre enfant souffre de dyslexie, les symptômes les plus courants sont : 

  • Il est incapable de lire et/ou d’orthographier.
  • A été lent à apprendre à lire – en particulier s’il a été plus lent à apprendre à lire que ses frères et sœurs.
  • Ne lit jamais à voix haute et insiste pour lire dans sa tête.
  • Bouge ses lèvres lorsqu’il lit en silence.
  • Fait des erreurs en lisant ou trouve cela difficile.
  • Se fatigue en lisant.
  • Lit lentement.
  • Ne peut pas comprendre ce qu’il a lu.
  • Déteste la lecture et l’évite.
  • Refuse de lire à haute voix.
  • Semble très intelligent, mais ne réussit pas bien à l’école.

Une autre caractéristique des dyslexiques est qu’ils peuvent choisir de ne pas lire. Par exemple, s’il y a des sous-titres sur un film, ils peuvent choisir de ne pas les lire, alors que les personnes non dyslexiques ne peuvent pas le faire, elles doivent lire un mot quand elles le voient.

Comment aider un enfant dyslexique ?

 

La dyslexie est causée par un problème de neurodéveloppement. Mais le cerveau a une plasticité – il peut être modifié. Il y a donc beaucoup de choses que vous pouvez faire pour aider votre enfant.

Les enfants atteints de dyslexie ont généralement un problème auditif appelé déficit phonologique. Cela signifie qu’ils ne sont pas capables d’entendre les différents sons des mots.

Les enfants dyslexiques ont également souvent un problème de mouvements oculaires. Ils ne sont pas capables de concentrer les deux yeux sur la même lettre et de suivre la page.

Ces problèmes auditifs et visuels expliquent en partie pourquoi les dyslexiques ont tant de mal à lire. Mais il y a aussi d’autres facteurs et de nombreux exercices simples que vous pouvez essayer. De nombreux parents ont noté qu’inclure des exercices spécifiques et réguliers à l’éducation de leur enfant, en complément ou en alternative à l’orthophonie, permet en quelques mois de redonner confiance à l’enfant. Cela se traduit par de meilleures notes et une estime de soi renouvelée.

Grâce à SequoiaEducation, il existe une formation en ligne complète pour vous apprendre à aider votre enfant dans son handicap. La formation regroupe une partie théorique pour partir sur de bonnes bases puis divers exercices pour faire travailler l’enfant quotidiennement de manière ludique.

Quel est l’intérêt d’un diagnostic de la dyslexie ?

 

Effectuer un bilan complet et savoir que votre enfant est dyslexique vous permet de faire des recherches et de trouver des éléments qui l’aideront à développer des compensations et à surmonter son handicap.

Un diagnostic vous permet, à vous, à votre enfant et à son enseignant, de mieux comprendre pourquoi il lutte et avec quoi il lutte.

La plupart des enfants dyslexiques ont également d’autres problèmes de développement neurologique, comme le TDAH (trouble de l’attention), la dyspraxie ou le syndrome d’Asperger. Un psychologue scolaire ne peut pas faire de tests pour ces autres problèmes, aussi ce rapport ne vous dira pas tout sur les difficultés de votre enfant.

 

Formez-vous pour aider votre enfant dys

 

SequoiaEducation propose en partenariat avec FranceDyslexia une formation complète pour les parents d’enfant dys. Les deux formateurs présentent plusieurs exercices de base pour aider au mieux un enfant atteint de troubles de l’apprentissage.

Après une courte présentation théorique pour vous aider à mieux comprendre les troubles qui touchent les personnes dys vous serez guidés pas à pas dans la mise en place des exercices.

Recevez votre guide gratuits d'exercices inédits pour les enfants dys

Conçu par nos experts, vous le recevrez immédiatement dans votre boite email !

Le guide est dans vos mails !